« Il n’existe pas un superlatif méritant pour décrire, en un mot, ce dernier tome de la série Dreamwalkers, le forgeron du destin. Alain Lafond, l’artiste sans bornes qui peint des tableaux inconcevables avec son imagination et ses mots minutieusement choisis, nous donne, finalement, le dénouement de son chef-d’oeuvre. Préparez-vous à vivre des moments étonnants et des heures où vous serez perdue dans ce thriller fantastique. BRAVO! » Cécile Bertrand, info-culture.biz

Archives
Votre panier :
Votre panier est vide